"Guérir est un acte d'amour. Rentrer en soi, c'est tout d'abord retourner chez soi avec le sentiment d'être accueilli(e), comblé(e) dans la totalité de notre être ; c'est ensuite y trouver une force qui vient de nous et nous pousse à agir, au lieu de rester replié sur nous-même

et d'avancer sans but."

Lou Andréas-Salomé

"Pourquoi en ce moment ais-je cette souffrance ? Vers quoi ces symptôes me consuisent-ils ?  (...) La cause de ce qui m'arrive n'est pas en arrière, mais en avant : ce que je peux devenir...
Ce symptôme est un symptôme de croissance.
A travers cette expérience, cette rupture, cette maladie, je deviens moi-même
".

Jean-Yves Leloup

"J'ai gagné la certitude que les catastrophes sont là pour nous éviter le pire. Et le pire, comment pourrais-je exprimer ce qu’est le pire ? Le pire, c’est bel et bien d’avoir traversé la vie sans naufrages, d’être resté à la surface des choses, d’avoir dansé au bas des ombres, d’avoir pataugé dans ce marécage des on-dit, des apparences, de n’avoir jamais été précipité dans une autre dimension" (...)

 Dans une société où tout est barré, où les chemins ne sont pas indiqués pour entrer dans la profondeur, il n’y a que la crise pour pouvoir briser ces murs autour de nous. La crise, qui sert en quelque sorte de bélier pour enfoncer les portes de ces forteresses où nous nous tenons murés, avec tout l’arsenal de notre personnalité, tout ce que nous croyons être."

Christiane Singer
("Du bon usage des Crises")

"Si vous pensez que vous êtes trop petit pour faire la différence, essayez de dormir dans une chambre fermée avec un moustique"

Proverbe africain

"Nous n'avons que l'Amour pour avoir accès

au Réel".

Christiane Singer

"Même quand la vie nous propulse dans de sombres vallées, elle nous conduit encore vers la lumière. Souviens-toi de cette phrase de Joseph Campbell : 'c"est des ténèbres les plus épaisses que jaillit la lumière'"

Françoise Dorn

"Nous avons, vous et moi, un Roi-Soleil assis sur son trône rouge dans la grande salle de notre coeur. Et parfois, quelques secondes, ce roi, cet Homme-Joie, descend de son trône et fait queqlues pas dans la rue. C'est aussi simple que ça'"

Christian Bobin

"J'ose croire que le temps de la petitesse intérieure et du sentiment d'impuissance est derrière moi. Que les rêves de ma vie sont entre mes mains, que j'ai le pouvoir de dire "OUI" à mes rêves... de dire "NON" à ce qui me pèse...

de marcher dans le sens inverse de la foule, quels que soient  les jugements des uns et des autres."

Françoise Dorn

"Happyculteur : personne qui fait son miel des petits bonheurs de l'existence"

Alain Crehange

LA PARABOLE DU PAPILLON : 
 

"Un homme, voyant un papillon lutter pour se libérer de son cocon, voulu l'aider. Il écarta avec beaucoup de douceur les filaments pour dégager une ouverture. Le papillon libéré sorti du cocon et battit des ailes, mais ne pu s'envoler. Ce qu'ignorait cette personne compatissante, c'est que c'est seulement en luttant pour sortir du cocon que les ailes peuvent devenir suffisamment fortes pour l'envol. Sa vie raccourcie, ce papillon la passa à terre. Jamais il ne connut la liberté, jamais il ne vécut réellement."

Auteur inconnu

"Il nous faut naître deux fois pour vivre un peu, ne serait-ce qu'un peu. Il nous fait naître par la chair et ensuite par l'âme.  Les deux naissances sont comme un arrachement. La première jette le corps dans le monde,

la seconde balance l'âme jusqu'au ciel".

Christian Bobin

LA PARABOLE DU NOYÉ
 

Un homme pieux est en train de se noyer au milieu d'une rivière. 
Par chance, il passe une péniche. Le batelier lui envoie une corde : 
" Accrochez vous ! " lui lance-t-il. 
L'homme répond " je vous remercie, mais je fais confiance à Dieu pour me sauver ". 
L'homme se débat toujours lorsqu'un passant en voiture lui jette une bouée depuis la berge : " accrochez vous ! " lui lance le passant.

Et l'homme réponde encore : " je vous remercie, mais je fais confiance à Dieu pour me sauver ". 
L'homme commence à boire la tasse et à s'enfoncer dans l'eau lorsqu'un hélicoptère arrive et lui envoie une corde : " vite, accrochez vous !
Mais l'homme continue de répondre, entre deux tasses : " je vous remercie (bloub), mais je fais (bloub) confiance à Dieu pour me (bloub) sauver ". 

 

Et finalement il se noie !
 

Arrivé au paradis, l'homme se retrouve devant Dieu 
et lui dit : " Seigneur, toi qui est Tout Puissant, toi qui est Amour, pourquoi m'as-tu laissé me noyer tout à l'heure  ? 

" Comment ça ? " lui répond Dieu, " je t'ai envoyé
une péniche, une voiture et un hélicoptère, mais tu n'en
a pas voulu !" 

Auteur inconnu

logo-as.gif

Caroline GORMAND

Sophrologue certifiée - Maître praticienne en hypnose
Certifiée en psychopathologie clinique

Praticienne en psychothérapie intégrative

O6 26 41 30 14

chambresyndicale.jpg
  • Wix Facebook page
  • Wix Twitter page
Contact

Clermont l'Hérault - Pèzenas - Gignac - Lodève - Bédarieux - Paulhan - Aniane

© 2019 Caroline Gormand. Créé avec Wix et optimisé par Pyrénées-digitales